Traitement des verrues

Article de

Dr. Luc BODIN

Apprenez à vivre libre et autonome dans l’épanouissement de son être

Beaucoup de personnes m’interrogent sur le traitement des verrues.

Alors voici un protocole que j’ai élaboré dans mon cabinet médical lorsque j’exerçais. Je me rappelle ainsi ce monsieur qui avait une cinquantaine de verrues sur chaque pied et qui voyait d’un très mauvais œil le fait de les détruire par cryothérapie (très basse température) comme lui avait proposé son dermatologue. Or, au bout de 4 mois du traitement ci-dessous, toutes les verrues sont tombées d’elles-mêmes.

Les verrues touchent environ 10 % de la population et se rencontrent surtout chez les enfants. Leur origine est virale : le papillomavirus. C’est pourquoi elles sont contagieuses et se disséminent sur le corps des personnes infectées.

Mais comme toujours, le terrain est tout et le germe n’est rien. Si vous en voulez une preuve, il suffit de vous rappeler que ces virus sont fréquemment présents dans les flaques d’eau autour des piscines ou des plans d’eau. Lorsque les enfants marchent dans ces flaques, ils attrapent les virus et développent des verrues. Mais vous vous avez sans doute remarqué que tous les enfants d’une même classe qui marchent dans les mêmes flaques d’eau ne vont pas tous développer des verrues. La raison en est que le virus ne se développe que sur des terrains favorables (terrain Thuya en homéopathie). Le traitement va donc consister à traiter le terrain afin de le changer pour que les verrues tombent d’elles-mêmes et ne reviennent plus. Il s’agit d’un traitement au long cours : entre 2 et 4 mois en moyenne.

Il consiste en :

  1. Préparation :
  • staphysagria
  • antimonium crudum
  • thuya occidentalis                aâ  4CH
  • dulcamara
  • nitricum acidum
  • silicea

20 gouttes matin et soir avant les repas.

A défaut, prendre : Thuya complexe n°37 de Lehning (même posologie)

  1. Le dimanche

Prendre en alternance 1 dose de Thuya 9CH ou de Medorrhinum 9CH

  1. Si besoin

Il est possible d’ajouter du magnésium : D-Stress® : 2 comprimés matin et soir pendant 1 mois. Car le magnésium est souvent carencé en cas de verrue.

Il y a aussi des Oligosol® de Cuivre-or-argent : 1 dose x 3 fois par semaine, pour lutter contre l’infection virale.

  1. Localement

Sur les verrues, il est possible de mettre tous les jours du Thuya TM ou de la chélidoine.


Ceci pourrait aussi vous intéresser :




0 Commentaires/
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 − un =

LA NEWSLETTER

Ne ratez aucun événement BeBooda en vous inscrivant à notre newsletter