Prendre soin de son pancréas avec des solutions naturelles

Voici donc quelques points essentiels à retenir sur les fonctions de l’organe, son rôle et les solutions naturelles en cas de maladie. A quoi sert le pancréas et comment bien l’aider à remplir ses missions ?

Article de

Julien Urnel

Améliorer la santé pour que chacun retrouve sa chance et son bonheur durablement.

Le pancréas est un organe essentiel au bon fonctionnement de l’organisme du corps humain. Il s’agit en fait d’une glande qui se situe devant l’aorte et la veine cave inférieure et derrière l’estomac, à côté du rétropéritoine. Ie pancréas possède une fonction exocrine et endocrine parce que cet organe produit à la fois des sucs nécessaires à une bonne digestion et des hormones régulatrices.

En cas de dysfonctionnement de la glande, divers troubles de santé apparaissent rapidement. Plus ou moins graves, les problèmes sont rarement insolubles et il est possible de les traiter. Des solutions de médecines naturelles et de médecines douces existent en prévention mais aussi en phase curative.

Voici donc quelques points essentiels à retenir sur les fonctions de l’organe, son rôle et les solutions naturelles en cas de maladie. A quoi sert le pancréas et comment bien l’aider à remplir ses missions ?

Définition de l’organe du pancréas, ses fonctions et rôles

Si vous vous demandez où se trouve le pancréas, sachez qu’il est localisé au niveau de l’abdomen, face aux premières et deuxièmes vertèbres lombaires et en arrière de l’estomac. A proximité se trouvent l’intestin, le duodénum et la rate. Cet organe est considéré comme fragile et nécessite que l’on en prenne soin au quotidien.

Le rôle du pancréas se situe à plusieurs niveaux. En tant que glande, l’organe produit à la fois :

  • le suc pancréatique riche en enzymes de différentes catégories dont amylase, lipase et ribonucléase participant activement à la digestion
  • différentes hormones dont l’insuline qui facilite la régulation de la glycémie et la somatostatine qui est l’hormone inhibitrice de l’hormone de croissance.

En cas de maladie, le pancréas peut être enlevé en partie ou totalement mais la sécrétion d’enzymes naturelles doit se poursuivre grâce à la prise de certains médicaments à base d’enzymes animales. L’ablation de l’organe va en outre permettre à certaines maladies de s’installer : le diabète par exemple devra être traité puisque l’insuline ne régulera plus le taux de sucre dans le sang. Des injections de cette hormone seront alors faites régulièrement au patient.

Symboliquement, l’organe du pancréas représente tout ce qui touche à la famille. Il est sur un plan affectif l’un des deux organes qui aide à digérer les différents moments de la vie, comme le feraient les membres d’une même famille. Le foie se rapporte plus précisément au côté matériel et financier tandis que le pancréas symbolise l’amour, les liens entre plusieurs personnes. C’est pourquoi on parle de révolte ou de rejet lorsque le pancréas est atteint d’une maladie et que l’on qualifie ces troubles d'”ignominie” ou d'”infamie”.

En considérant cet état de fait, il est normal de vouloir préserver cet organe essentiel et, si nécessaire de le soigner grâce à des solutions naturelles, simples à mettre à oeuvre et sans danger pour le reste de l’organisme.

Les maladies et dysfonctionnements du pancréas

Un pancréas en souffrance ne peut plus produire correctement les enzymes nécessaires à la digestion ainsi que les différentes hormones. Il fonctionne au ralenti ou s’arrête tout simplement de fonctionner. Selon les statistiques des pathologies de la glande digestive en France, le cancer du pancréas est un des cancers qui tue le plus avec des taux de survie très peu élevés de l’ordre de 8 % pour les hommes et de 7 % pour les femmes sur 5 ans. Près de 12 000 français sont concernés chaque année par cette maladie insidieuse qui se traduit d’abord par des douleurs dans le haut de l’abdomen et dans le dos. Suite à l’apparition d’une tumeur du pancréas, le blanc de l’œil et la peau jaunissent. Une perte d’appétit, des nausées et vomissements sont fréquents. Une diarrhée grasse apparaît dans le même temps. Le sujet concerné perd rapidement du poids sans réelle explication et la fatigue se fait sentir. Les symptômes du cancer du pancréas sont nombreux et différents selon les personnes. Attention, ces symptômes peuvent être liés à d’autres maladies, certaines touchant également le pancréas comme une inflammation du pancréas ou une pancréatite et différentes pathologies peuvent y être rattachés telles que le diabète.

Les douleurs du pancréas sont souvent aiguës, parfois difficiles à supporter. En cas de pancréatite aiguëpar exemple, le sujet peut souffrir intensément sur un laps de temps plus ou moins long. L’inflammation ne cesse rarement seule et les médecins conseillent l’hospitalisation en urgence.

Les causes du cancer de la glande digestive et de la pancréatite aiguë

Difficile d’établir des liens de cause à effet pour une telle maladie. D’un point de vue spirituel, une tumeur du pancréas ou une pancréatite aiguë peut survenir après un déchirement familial, une séparation ou tout autre événement lié à la famille de cœur. D’un point de vue médical, les causes du cancer du pancréas ou de la pancréatite sont bien plus terre-à-terre et dépendent des antécédents du patient. Dans le cas du cancer du pancréas, les causes les plus fréquentes sont :

  • l’abus du tabac ou de l’alcool l’obésité une maladie génétique des antécédents de cancers du pancréas dans la famille le diabète une forte consommation de viande rouge l’exposition à des produits chimiques l’hépatite B la cirrhose du foie l’absence d’activité physique

Dans le cas de la pancréatite, les causes les plus courantes sont les calculs biliaires, ces dépôts solides provenant de la vésicule biliaire et la consommation excessive d’alcool. Le problème peut plus rarement être héréditaire. Il est également avéré qu’une pancréatite chronique peut se transformer en cancer. Les symptômes de la pancréatite évoluent alors rapidement et se font plus présents. Pour établir un diagnostic, le médecin utilise les analyses de sang et l’imagerie médicale.

Si de nombreuses solutions naturelles existent pour aider à une bonne digestion et à un fonctionnement normal du pancréas, il est primordial de réagir rapidement en cas de douleurs vives ou persistantes. Consulter son médecin est par ailleurs indispensable si plusieurs des symptômes cités plus haut apparaissent tour-à-tour.

Les solutions naturelles : alimentation et remèdes

En prévention, des règles de vie toutes simples permettent de limiter les risques de cancer du pancréas et de pancréatite aiguë. Le jeûne peut notamment aider à nettoyer le pancréas et à stimuler sa régénération. Plusieurs méthodes sont préconisées :

  • le jeune séquentiel entre 17h et 8h au moins trois fois par semaine. Ce processus oblige le pancréas à régénérer les parties qui ne fonctionnaient plus. Il doit être réalisé sous surveillance médicale.
  • le jeûne à l’eau aide à détoxifier le pancréas. Il dure en moyenne 5 jours et doit être reproduit plusieurs fois dans l’année.
  • le jeûne qui mime le régime permet de lutter activement contre le cancer et de se débarrasser de certains effets secondaires des différents traitements tels que chimiothérapie et radiothérapie.

En complément, des remèdes naturels peuvent être associés dans le cadre de la prévention mais aussi en curatif en fonction des symptômes et des pathologies. Les compléments naturels à prendre par voie orale proviennent le plus souvent de productions biologiques et doivent être recommandés par un professionnel de santé.

Comment prendre soin de son organe de digestion en prévention ?

Prendre soin de ses organes de digestion naturellement, c’est d’abord faire attention à son alimentation. Ne pas manger en abondance protéines et glucides limite les risques de pancréatite et de diabète. Par-contre, consommer des légumes verts et plus particulièrement des choux : choux de Bruxelles, brocolis ou même choux-fleurs favorise la régénération du foie et donc du pancréas.

S’il est établi que les aliments tout prêts, les fritures, les sodas et les aliments industriels sont toxiques pour notre organisme, certains plats faciles à préparer et riches en vitamines peuvent facilement les remplacer. Voici en plus quelques solutions naturelles pour détoxifier son pancréas et l’aider à se régénérer de l’intérieur :

  • manger des fruits riches en anti-oxydants
  • prendre des comprimés de vitamine B17, considérée comme une solution de chimiothérapie naturelle
  • prendre du curcuma en gélules pour fortifier notre système immunitaire et renforcer les défenses contre le cancer. Les infusions au curcuma ralentiraient l’apparition des cellules malades.
  • boire des jus de fruits à base d’oranges, de fraises et de kiwis
  • boire des jus de légumes avec de la carotte pour le goût et des choux de toutes catégories.
  • boire régulièrement du jus d’aloé vera bio avec sa pulpe
  • boire chaque matin à jeun un grand verre d’eau citronné, ce qui contribuera également à purifier l’estomac

Que faire en cas d’atteinte de l’organe ?

Pour revitaliser le pancréas atteint par une pancréatite ou un cancer, plusieurs actions doivent être menées de front. Les solutions naturelles : médecine traditionnelle, phytothérapie, aromathérapie, naturopathie ou médecine énergétique viennent en complément des traitements prescrits par les oncologues et médecins traitants. Certaines plantes seraient en plus particulièrement actives contre la dégradation des tissus : un extrait spécifique de Ginkgo Biloba appelé extrait Beljansky permettrait de réguler les enzymes et de réparer les détériorations dues aux rayons. De même, le Pao Pereira accentuerait les effets de la chimiothérapie ou de la radiothérapie et le Rauwolfia Vomitoria empêcherait la reproduction des cellules cancéreuses. Enfin, la vitamine B17 en perfusion et le curcuma en perfusion, contribuerait à la destruction des cellules cancéreuses et de manière plus efficace encore en cas de métastases. Ces traitements se pratiquent uniquement en cliniques spécialisées avec un encadrement médical.

L’objectif lorsque l’on choisit des solutions naturelles est aussi de se sentir mieux et de se libérer des causes de sa maladie. Une méthode innovante consiste à apprendre à respirer par le ventre pour ressentir profondément les émotions enfouies et les évacuer. Après avoir consulté des énergéticiens, des adeptes de la biorespiration ou des massages tensionnels, certains patients ont pu observer une régression spontanée de leur cancer, une régression qui reste inexpliquée et presque miraculeuse pour les scientifiques spécialisés. Même si ces méthodes s’avèrent intéressantes, il est important de ne pas abandonner les traitements médicaux conseillés par les médecins. Combiner plusieurs méthodes de guérison est bien plus efficace. 

Que se passe-t-il au niveau énergétique ?

En complément de la médecine conventionnelle, les soins énergétiques permettront une vision holistique de l’atteinte pancréatique. En effet, les énergéticiens ont la capacité de déceler l’origine du problème de santé dans les énergies d’une personne. 

La maladie ou le symptôme a t’il une origine émotionnelle, mentale, spirituelle ou provient t’il d’un blocage générationnel ? La maladie pancréatique fait-elle suite à une usure de l’organisme au niveau physique ? Le patient a-t-il été exposé à des facteurs de risques, une intoxication ou une mauvaise hygiène de vie ?

Les énergéticiens et les magnétiseurs ont la capacité de ressentir les organes du corps en souffrances ainsi que les différents circuits énergétiques en défaut ou en excès. Pour ceux qui ressentent les énergies, il sera possible de percevoir les zones perturbées. Par exemple : une zone de couleur rougeâtre à noire condensée au niveau de la zone du pancréas. Il sera également possible de constater une atteinte de la vitalité des organes situés dans la même région comme la rate et le foi ou bien à distance comme le cerveau.

Les soins énergétiques relancent les propres capacités de guérisons du patients. En dégageant de l’énergie viciée, l’énergéticien participe à la réactivation de la vitalité de chaque organe. De plus, en ayant une action dans tous les différents corps énergétiques, le soin permettra la libération d’émotions et de liens négatifs liés à la maladie pancréatique.

Julien Urnel est énergéticien. Passionné de médecine énergétique, il est auteur d’articles pour améliorer la santé et d’un livre pour que chacun retrouve sa chance et son bonheur durablement. 



0 Commentaires/
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 4 =