Formations en français en ligne & masterclass : Jeanne Ayache

Docteur d’état en Sciences Physiques et microscopiste, retraitée du CNRS depuis 2017, son activité de recherche a toujours été axée sur « l’étude de la structure de la matière dans le domaine de la physique et de la science des matériaux. Orientée depuis 2004 dans la recherche sur le vivant, dans le domaine de la biologie moléculaire et cellulaire pour étudier les mécanismes du vivant impliqués dans le maintien de l’intégrité du matériel génétique.

 Jeanne Ayache

Jeanne Ayache Chercheure en Physique et Biologie, Thérapeute en médecine énergétique et quantique, Auteur et Conférencière

Docteur d’état en Sciences Physiques et microscopiste, retraitée du CNRS depuis 2017, mon activité de recherche a toujours été axée sur « l’étude de la structure de la matière dans le domaine de la physique et de la science des matériaux. Je me suis orientée depuis 2004 dans la recherche sur le vivant, dans le domaine de la biologie moléculaire et cellulaire pour étudier les mécanismes du vivant impliqués dans le maintien de l’intégrité du matériel génétique. 

La ligne directrice de toutes mes recherches portait sur le lien entre la structure de la matière, son origine, les mécanismes de croissance, à l’échelle microscopique de leur formation, et les propriétés résultantes. Une loi fondamentale en science des matériaux montre que ce sont les conditions initiales de formation de la matière qui déterminent sa structure et ses propriétés futures. Les lois de la vie, et la notion d’ordre et désordre nécessaires pour fabriquer un nouvel ordre dans la constante dynamique du vivant, ont bouleversé ma vision de la matière à l’échelle microscopique mais surtout à l’échelle humaine. La cellule devint rapidement pour moi le modèle d’écologie cellulaire au service de l’écologie humaine.

Mes recherches en physique ont porté sur la structure des matériaux carbonés naturels et industriels, puis, sur les céramiques supraconductrices en relation avec leurs propriétés quantiques. Après trente ans d’études, en microscopie, sur les matériaux, je me suis intéressée à la matière vivante en biologie. Voir le vivant de plus près à l’échelle microscopique fut pour moi l’une de mes plus belles découvertes ! La microscopie m’a fait rentrer au cœur de ces incroyables structures dynamiques, et découvrir leur beauté et leur complexité. Je suis ainsi passée du minéral à la matière vivante. Cette expérience a bouleversé ma vision de la vie. 

En étudiant la matière et son comportement dans tous ses états à l’échelle microscopique, j’ai pris conscience que les lois qui gouvernent le comportement de la matière, s’appliquent aussi à l’esprit. Aujourd’hui je les relie grâce à la nature profonde spirituelle que la matière porte en elle.  

Ce qui était intuitivement clair pour moi, c’est que le même lien que j’étudiais en science des matériaux existait également à l’échelle humaine. J’ai appliqué la méthode scientifique comme modèle, pour étudier le comportement du vivant sur moi même, et plus particulièrement comprendre mes problèmes de somatisation.

Au cours d’une formation j’ai découvert le magnétisme humain. Ce fut la porte d’entrée à la compréhension des techniques énergétiques : médecine chinoise, médecine quantique, musicothérapie énergétique et nutripuncture, pour lesquelles je me suis formée. Pour aller plus loin, j’ai étudié les comportements psycho-émotionnels de l’humain, ce, afin de comprendre le rôle de nos états psycho-émotionnels, affectifs, et mentaux sur la structure du corps et de ses corps subtils, 

Depuis plus de 17 ans je pratique des soins énergétiques du corps vibratoire et des soins quantiques pour lesquels je me suis formée aux Etats Unis. Je m’intéresse aujourd’hui à la relation entre l’énergétique du corps vibratoire et les connaissances scientifiques les plus intimes de la matière et ses propriétés à travers l’approche de la physique quantique, pour comprendre le comportement macroscopique de l’homme dans toutes ses dimensions.

Je suis impliquée dans la diffusion de la recherche scientifique au travers d’articles de vulgarisation, de conférences grand public et ateliers pour les scolaires ainsi que des expositions scientifiques « Art et Science », bars des Sciences, fêtes de la science (CNRS, Université d’été, Lycées. Je suis membre active de l’association scientifique S Cube « partageons la science) pour la diffusion de la science  aux scolaires et lycées et le grand public.

Je transmets depuis plus de vingt ans mes connaissances scientifiques, enrichies de mes recherches et formations personnelles dans le domaine de l’énergétique, des sciences humaines, et de la spiritualité. Les thématiques que j’expose dans mes conférences intègrent ces trois dimensions : science, conscience et spiritualité.  


Jeanne Ayache

Docteur d’état en Sciences Physiques et microscopiste, retraitée du CNRS depuis 2017, son activité de recherche a toujours été axée sur « l’étude de la structure de la matière dans le domaine de la physique et de la science des matériaux. Orientée depuis 2004 dans la recherche sur le vivant, dans le domaine de la biologie moléculaire et cellulaire pour étudier les mécanismes du vivant impliqués dans le maintien de l’intégrité du matériel génétique.

Docteur d’état en Sciences Physiques et microscopiste, retraitée du CNRS depuis 2017, mon activité de recherche a toujours été axée sur « l’étude de la structure de la matière dans le domaine de la physique et de la science des matériaux. Je me suis orientée depuis 2004 dans la recherche sur le vivant, dans le domaine de la biologie moléculaire et cellulaire pour étudier les mécanismes du vivant impliqués dans le maintien de l’intégrité du matériel génétique. 

La ligne directrice de toutes mes recherches portait sur le lien entre la structure de la matière, son origine, les mécanismes de croissance, à l’échelle microscopique de leur formation, et les propriétés résultantes. Une loi fondamentale en science des matériaux montre que ce sont les conditions initiales de formation de la matière qui déterminent sa structure et ses propriétés futures. Les lois de la vie, et la notion d’ordre et désordre nécessaires pour fabriquer un nouvel ordre dans la constante dynamique du vivant, ont bouleversé ma vision de la matière à l’échelle microscopique mais surtout à l’échelle humaine. La cellule devint rapidement pour moi le modèle d’écologie cellulaire au service de l’écologie humaine.

Mes recherches en physique ont porté sur la structure des matériaux carbonés naturels et industriels, puis, sur les céramiques supraconductrices en relation avec leurs propriétés quantiques. Après trente ans d’études, en microscopie, sur les matériaux, je me suis intéressée à la matière vivante en biologie. Voir le vivant de plus près à l’échelle microscopique fut pour moi l’une de mes plus belles découvertes ! La microscopie m’a fait rentrer au cœur de ces incroyables structures dynamiques, et découvrir leur beauté et leur complexité. Je suis ainsi passée du minéral à la matière vivante. Cette expérience a bouleversé ma vision de la vie. 

En étudiant la matière et son comportement dans tous ses états à l’échelle microscopique, j’ai pris conscience que les lois qui gouvernent le comportement de la matière, s’appliquent aussi à l’esprit. Aujourd’hui je les relie grâce à la nature profonde spirituelle que la matière porte en elle.  

Ce qui était intuitivement clair pour moi, c’est que le même lien que j’étudiais en science des matériaux existait également à l’échelle humaine. J’ai appliqué la méthode scientifique comme modèle, pour étudier le comportement du vivant sur moi même, et plus particulièrement comprendre mes problèmes de somatisation.

Au cours d’une formation j’ai découvert le magnétisme humain. Ce fut la porte d’entrée à la compréhension des techniques énergétiques : médecine chinoise, médecine quantique, musicothérapie énergétique et nutripuncture, pour lesquelles je me suis formée. Pour aller plus loin, j’ai étudié les comportements psycho-émotionnels de l’humain, ce, afin de comprendre le rôle de nos états psycho-émotionnels, affectifs, et mentaux sur la structure du corps et de ses corps subtils, 

Depuis plus de 17 ans je pratique des soins énergétiques du corps vibratoire et des soins quantiques pour lesquels je me suis formée aux Etats Unis. Je m’intéresse aujourd’hui à la relation entre l’énergétique du corps vibratoire et les connaissances scientifiques les plus intimes de la matière et ses propriétés à travers l’approche de la physique quantique, pour comprendre le comportement macroscopique de l’homme dans toutes ses dimensions.

Je suis impliquée dans la diffusion de la recherche scientifique au travers d’articles de vulgarisation, de conférences grand public et ateliers pour les scolaires ainsi que des expositions scientifiques « Art et Science », bars des Sciences, fêtes de la science (CNRS, Université d’été, Lycées. Je suis membre active de l’association scientifique S Cube « partageons la science) pour la diffusion de la science  aux scolaires et lycées et le grand public.

Je transmets depuis plus de vingt ans mes connaissances scientifiques, enrichies de mes recherches et formations personnelles dans le domaine de l’énergétique, des sciences humaines, et de la spiritualité. Les thématiques que j’expose dans mes conférences intègrent ces trois dimensions : science, conscience et spiritualité.