Apprivoisez l’incertitude grâce à la théorie du chaos

Par le passé, le chaos représentait l'inconnu, le monde des esprits, des visions cauchemardesques, une crainte fondamentale de l'Homme face à l'incontrôlable et son besoin de maîtriser son environnement...

Aujourd’hui, la théorie du chaos est un domaine passionnant, en pleine expansion, qui étudie les phénomènes que l’on a du mal à expliquer au premier abord. 

En science comme dans la vie, on sait qu’une succession d’événements peut atteindre un point critique au-delà duquel la moindre perturbation peut générer des effets gigantesques. 

Les bases de la Théorie du Chaos ont été imaginées par Mitchell Feigenbaum (1944-2019). Cette théorie a laissé une empreinte forte chez beaucoup d’entre nous… Qui n’a jamais entendu parler de “l’effet papillon” ? 

“Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil est à l’origine d’un cyclone au Texas quelques semaines plus tard”

Ce papillon a créé un infime mouvement d’air. Localement, l’événement est sans aucune importance. Il est invisible et n’a aucune conséquence. Mais ce léger mouvement d’air a rencontré un autre courant d’air. Ils auraient pu se compenser, mais ils se sont additionnés.

Ensemble, ils ont créé un mouvement d’air plus fort, parce qu’il faisait plus chaud, plus froid, plus humide, plus sec, parce que c’était l’hiver ou l’été, parce qu’ils ont rencontré une rivière ou une forêt…

De petits effets en petits effets, le petit courant d’air à réussi à déclencher un cyclone.

L’effet papillon n’est pas qu’une gentille histoire. 

Edward Lorentz (1917 – 2008), physicien au MIT a consacré ses travaux à la compréhension des systèmes météo. Il a popularisé cette métaphore de l’effet papillon pour présenter les bases de la Théorie du Chaos, lors d’une conférence très médiatisée.

La sagesse populaire se représente aujourd’hui cette théorie du complexe, sans le savoir, grâce à cette petite histoire qui nous enseignent plusieurs choses :

  • Le plus petit détail peut avoir des conséquences gigantesques
  • Ce détail passe le plus souvent inaperçu
  • Une fois la mécanique du chaos enclenchée, il n’est plus possible de l’arrêter…

Passons maintenant à la pratique pour gérer vos sentiments d’incertitude grâce à la Théorie du Chaos en 4 étapes : 

Etape 1 : Identifiez tous les SYSTÈMES en jeu 

Regardez autour de vous. Tout est organisé en systèmes… Un système peut être d’ordre matériel, comme le système solaire, le système digestif ou un système météo. Il peut être également immatériel comme un système philosophique, un système de défense ou un système politique.

Une image contenant plastique

Description générée automatiquement

Un système est très rarement isolé, il fait partie d’un autre système. Vous êtes vous-même composé de systèmes et de sous-systèmes (votre système digestif est composé de l’estomac, du foie, du pancréas…).

Face à une incertitude ou un problème complexe, il est d’abord important d’identifier tous les systèmes en jeu. Il vous sera également utile d’avoir l’avis d’autres personnes qui, par leurs expériences, peuvent visualiser des systèmes que vous ne voyez pas. C’est souvent là que se cache des informations nécessaires pour résoudre la complexité….

Etapes 2 : Repérez vos zones d’ÉQUILIBRE et de DÉSÉQUILIBRE

Une image contenant eau, ciel, extérieur, personne

Description générée automatiquement

Au sein d’un système, il y a des mouvements, des forces et des pressions. 

Sous l’influence de ces forces, un système peut se trouver dans plusieurs états. Le premier est l’état d’équilibre.

La position d’équilibre est évidemment la plus confortable, mais n’est pas la plus fréquente. La théorie du chaos explique que la position naturelle d’un système est plutôt celle du déséquilibre (la position d’équilibre étant un fait du hasard ou de chance). Vous pouvez néanmoins provoquer l’équilibre par une prise de décision et une prise de risque… 

Le déséquilibre quant à lui, se caractérise par un jeu de forces internes ou externes qui agitent les systèmes. Il est utile de savoir l’utiliser en votre faveur, tel David contre Goliath qui utilise le mouvement de l’adversaire pour l’entraîner dans sa chute

Étape 3 : Observez les BIFURCATIONS sous peine de perdre le contrôle….

Une image contenant arbre, terrain, extérieur, herbe

Description générée automatiquement

Une bifurcation est le moment où un événement peut faire migrer un système équilibré vers un système en chaos, plus ou moins brutalement. C’est le battement d’ailes du papillon.

L’identification des points de bifurcation est déterminante pour gérer vos incertitudes :

  • Si l’événement est vu au moment où il se passe, il permettra de limiter voire d’empêcher le passage en mode complexe
  • Le voir avec retard augmentera les difficultés pour en contrôler les effets
  • Ne pas le voir peut rendre l’évolution incontrôlable de la situation

La Théorie du Chaos enseigne que l’espoir de retour à la situation initiale est une UTOPIE. Si cela arrive c’est un hasard heureux. 

Cependant la compréhension de la bifurcation originelle peut être l’un des moyens d’agir sur le système pour le ramener progressivement dans une nouvelle position d’équilibre.

Une bifurcation peut être positive. C’est par exemple l’annonce d’une découverte qui déclenche une idée, et qui aboutit à une création de valeur ajoutée dans un projet.

Etape 4 : Évitez la chute en maîtrisant vos phases de RÉSONANCE

Pour la plupart d’entre eux, les déséquilibres ne sont pas des problèmes graves.

Les choses s’aggravent quand les déséquilibres deviennent trop nombreux, quand leurs forces s’additionnent et que les tensions qu’ils créent sont intenables.

C’est le moment où le système entre en “résonance”.

Le mot “résonance” identifie le phénomène où un système en déséquilibre se met dans un état de vibration qui peut provoquer la désintégration d’un système.

Il y a 2 types de résonance :

  • La crise de temps court comme un accident, une nouvelle, une dispute…
  • La crise de temps long est issue de la précédente ou plus sournoisement, d’une évolution progressive plus ou moins visible. Dans ce cas, étape par étape, bifurcation par bifurcation, un système entre en déséquilibre avancé (souvent de façon non perçue)

Et vous cher lecteur, 
De quelle nature sont vos crises ?
Et comment pouvez-vous éviter qu’elles ne s’enlisent et entrent en résonance ?

Conclusion pour dépasser vos incertitudes grâce à la Théorie du Chaos :

La vision que chacun se fait de la réalité est par définition limitée par notre propre vision du monde, notre culture, notre état d’esprit, nos connaissances, nos ignorances….

Selon la Théorie du Chaos, lorsque vous visualisez votre situation de vie, vos problèmes et leurs potentielles solutions, il est important d’être conscient que cette visualisation est imparfaite, qu’elle évolue. 

Comment votre vision des choses peut-elle évoluer pour ne plus vous freiner dans votre vie ? 
Comment pouvez-vous ouvrir le champ de vos possibilités pour avancer malgré les obstacles et les incertitudes ?

Telles sont les questions à vous poser pour éviter que vos systèmes n’exposent lorsqu’ils deviennent complexes.


Les 3 Cadeaux du Chaos selon Bruno Marion, le “Moine Futuriste”  

Bruno Marion, Emergeologue reconnu à l’international, est convaincu que nous vivons une époque extraordinaire, où nous n’avons jamais eu autant d’opportunités, de pouvoir et fe liberté….  Voici les résultats de ses recherchent qu’il partage dans ses formations et son livre “Chaos, Mode d’Emploi” :   

Le 1er Cadeau du Chaos : L’effet papillon ou comment changer avec des petites choses  Qu’est ce qui se passe après le chaos ? Est-ce que c’est mieux qu’avant ? Est-ce que ça peut redevenir comme avant ? Selon Bruno Marion, une crise est avant tout le lieu d’une émergence (et d’une résilience) pour sa communauté, sa famille ou l’humanité, grâce à des petites choses répétées au quotidien.  

2ème Cadeau du Chaos : L’attracteur étrange ou comment avancer quand on ne peut plus prévoir Face à la complexité que l’on ne peut pas contrôler, place à la simplicité…. Et au pouvoir incontesté de la visualisation créatrice. Bruno Marion recommande de pratiquer cet exercice à raison de 5 minutes par jour (minimum), pour sortir de nos croyances et les transformer.  

3ème Cadeau du Chaos : Les lunettes fractales pour voir le monde tel qu’il est aujourd’hui   Nous voyons le monde non pas comme il est, mais comme on peut le voir…. En adaptant nos rituels et nos routines, il est possible de changer nos lunettes pour voir le monde différemment, et éviter de sombrer lorsqu’il semble s’écrouler autour de nous.   


Sources : 

  • James Gleick, La théorie du chaos, 1987e-Revue 2008e éd., Champs Sciences (Flammarion, s. d.).
  • Dossier Futura Science, “1963 : la théorie du chaos et l’effet papillon”
  • Roger Balian, “Hasard, probabilités, incertitude, déterminisme et chaos”
  • Bruno Marion, “Chaos, Mode d’Emploi”, 2014, Yves Michel 


0 Commentaires/
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × trois =

 
 
SERVICE CLIENT : +33 6 79 27 83 82 ou [email protected] ou via ce formulaire
Service disponible du lundi au vendredi de 9H à 17H.